Explications sur les Atomic Swaps

Partager
Copied to clipboard!
Explications sur les Atomic Swaps
Ecoutez cet article
00:00 / 00:00

Qu'est-ce qu'un atomic swap?

Les atomic swaps, ou échanges atomiques, désignent une technique qui permet l'échange rapide de deux crypto-monnaies différentes, natives de réseaux blockchain distincts. Ce processus (aussi connu sous le nom de "atomic cross-chain trading") est basé sur un système de contrats intelligents, et permet aux utilisateurs d'échanger leurs coins directement à partir de leurs propres portefeuilles crypto. Les swaps atomiques sont donc essentiellement des échanges de pair à pair au travers de différentes blockchains.

Bien qu'étant une technique innovante, l'idée de croiser des chaînes est en discussion depuis de nombreuses années. Tier Nolan était probablement le premier à décrire un protocole complet de swap atomique, en 2013. Cependant, un protocole d'échange trustless appelé P2PTradeX fut présenté par Daniel Larimer en 2012, et certains considèrent qu'il s'agit du premier prototype de swap atomique.

Dans les années qui suivirent, de nombreux développeurs commencèrent à expérimenter les protocoles de swap atomique. Il apparait évident que les communautés Bitcoin, Litecoin, Komodo et Decred ont toutes joué un rôle important dans le processus.

Apparemment, le premier swap atomique de pair à pair eu lieu en 2014. Mais ce n'est qu'en 2017 que la technique fut largement démocratisée pour le grand public - principalement en raison des swaps réussis entre LTC/BTC et DCR/LTC.


Comment fonctionnent les swaps atomiques?

Les protocoles d'échange atomique sont conçus de manière à empêcher les partis impliquées de tricher. Pour comprendre comment ils fonctionnent, imaginons qu'Alice veut échanger ses Litecoins (LTC) contre les Bitcoins de Bob (BTC).

Premièrement, Alice dépose son LTC dans une adresse de contrat qui agit comme un coffre. Lorsque ce coffre est créé, Alice génère également une clé pour y accéder. Elle partage ensuite un hash cryptographique de cette clé avec Bob. Notez que Bob ne peut pas accéder aux LTC pour le moment parce qu'il n'a que le hash de la clé et non la clé elle-même.

Par la suite, Bob utilise le hash fournit par Alice pour créer une autre adresse de contrat, dans laquelle il transfère ses BTC. Pour obtenir les BTC, Alice se doit d'utiliser la même clé, et donc, l'envoie à Bob (grâce à une fonction spéciale nommée hashlock). Cela veut dire qu'a partir du moment où Alice obtient les BTC, Bob est en mesure d'en faire de même avec les LTC et l'échange se conclut.

Le terme atomique fait référence au fait que ces transactions se produisent soit entièrement, soit pas du tout. Si l'un des partis abandonne ou n'agit pas comme il est sensé le faire, le contrat est annulé, et les fonds automatiquement renvoyés à leurs propriétaires initiaux.

Les swaps atomiques peuvent se réaliser de deux manières différentes: sur chaîne et hors chaîne. Les swaps atomiques sur chaîne se produisent sur l'un ou l'autre des réseaux des monnaies dont il est question (dans ce cas, la blockchain Bitcoin ou la blockchain Litecoin). Les swaps atomiques hors chaîne quant à eux, se déroulent sur une couche secondaire. Ce type de swap atomique est généralement basé sur des canaux de paiement bidirectionnels, comme ceux utilisés dans le Réseau Lightning.

Techniquement parlant, la plupart de ces systèmes de trading sans tiers sont basés sur des contrats intelligents qui utilisent les fonctions multi-signatures et Hash Timelock Contracts (HTLC).


Les Contrats Hash Timelocks (HTLC)

Bien que les contrats Hash Timelock (HTLC) soient une constituante importante du Réseau Lightning, ils sont également l'un des composants clés qui rend possibles les swaps atomiques. Comme le nom le suggère, ils sont basés sur deux fonctions clés: un hashlock et un timelock.

Un hashlock, c'est ce qui empêche les fonds d'être dépensés jusqu'à ce qu'un morceau de données soit révélé (la clé d'Alice dans l'exemple précédent). Le Timelock est une fonction qui garantit que le contrat ne peut être exécuté que dans un délai prédéfini. Par conséquent, l'utilisation des HTLCs supprime le besoin de confiance parce qu'ils créent un ensemble de règles spécifiques qui empêchent les swaps atomiques de n'être exécutés que partiellement.


Avantages

Les avantages principaux des swaps atomiques sont tous liés à leur nature décentralisée. En supprimant le besoin d'une plateforme d'échange centralisée ou de tout autre type de tierce partie, les swaps atomiques peuvent être exécutés par deux parties (ou plus) sans qu'elles n'aient besoin de se faire confiance. Elles bénéficient également d'un niveau de sécurisation supérieur parce que les utilisateur n'ont pas besoin de confier leurs fonds à une plateforme d'échange centralisée ou à une tierce partie. Au lieu de cela, les échanges se déroulent directement à partir des portefeuilles personnels des utilisateurs.

De plus, cette forme de trading pair à pair a des coûts opérationnels beaucoup plus bas car les frais de transaction sont soit très bas soit inexistants. Enfin, les swaps atomiques permettent aux échanges de se produire très rapidement, avec des degrés d'interopérabilité plus élevés. En d'autres termes les altcoins peuvent être échangés directement sans utiliser Bitcoin ou Ethereum en tant que coin intermédiaire.


Limitations

Il y existe quelques conditions à respecter pour qu'un swap atomique ait lieu, et celles-ci peuvent probablement présenter des obstacles pour que la technique soit largement adoptée. Par exemple, pour effectuer un swap atomique, les deux crypto-monnaies doivent être basées sur des blockchains qui partagent le même algorithme de hachage (ex: SHA-256 pour Bitcoin). De plus, elles doivent également être compatibles avec les HTLC et d'autres fonctionnalités programmables.

En dehors de cela, les swaps atomiques suscitent des inquiétudes sur la vie privée des utilisateurs. Cela vient du fait que les swaps et les transactions sur chaîne peuvent être rapidement suivis sur un explorateur de blockchain, ce qui facilite le lien entre les adresses. Une réponse à court terme concernant ce problème, c'est d'utiliser des crypto-monnaies axées sur la vie privée, comme moyen de réduire l'exposition. A noter quand même, de nombreux développeurs expérimentent l'utilisation de signatures numériques dans des swaps atomiques comme une solution plus fiable.


Pourquoi sont-ils importants?

Les swaps atomiques recèlent un grand potentiel d'amélioration pour l'espace des crypto-monnaies mais doivent encore être testés à une échelle plus large. Le trading en chaîne croisée peut éventuellement résoudre de nombreux problèmes rencontrés sur la plupart des plateformes d'échange centralisées. Bien que ces plateformes d'échange aient soutenu et maintenu les systèmes crypto-monnaies jusqu'à présent, il y a plusieurs inquiétudes à leur sujet. Certains de ces problèmes incluent:

  • Une vulnérabilité plus grande. Le fait de rassembler de nombreuses ressources de valeur dans un unique endroit les rends vulnérables au hacking, et les échanges centralisés sont une cible de choix pour les cambriolages numériques.

  • Malgestion des fonds et erreur humaine: les échanges centralisés sont gérés par des être humains. Si, parmis ceux qui y jouent des rôles importants, certains commettent des erreurs ou si les dirigeants font de mauvais choix en ce qui concerne les activités de l'échange, les fonds des utilisateurs peuvent être compromis.

  • Les coûts opérationnels plus élevés : les échanges centralisés ont des frais de retrait et de trading plus élevés

  • Inefficacité en ce qui concerne les demandes à fort volume: lorsque l'activité commerciale devient trop intense, les échanges centralisés ne parviennent souvent pas à faire face à la demande commerciale croissante, ce qui fait que parfois le système ralentit ou se déconnecte.

  • Réglementation: dans la plupart des pays, la réglementation concernant les crypto-monnaies est loin d'être idéale. Il subsiste encore de nombreuses inquiétudes concernant l'approbation et la gestion réalisée par les gouvernements.


Pour conclure

Bien que les swaps atomiques soient encore plutôt récents et qu'il existe encore certainement des limitations, cette technologie initie des changements significatifs en ce qui concerne l'interopérabilité entre blockchains et les capacités d'échange entre chaînes. En tant que telle, cette technique possède un grand potentiel d'influence sur la croissance de l'industrie de la crypto-monnaie, ouvrant de nouvelles voies en termes de décentralisation et de transferts monétaires de pair à pair. Il est fort probable que les swaps atomiques soient de plus en plus utilisés dans un futur proche, en particulier au sein des plateformes d'échanges décentralisés.

Loading