L'impact de la Technologie Blockchain sur l'Industrie Bancaire

Partager
Copied to clipboard!
L'impact de la Technologie Blockchain sur l'Industrie Bancaire
Ecoutez cet article
00:00 / 00:00

Sommaire

Comment la blockchain peut-elle changer le paysage bancaire actuel ?

Les banques agissent souvent en tant qu'intermédiaires au sein de l'économie mondiale en gérant et en coordonnant le système financier par le biais de leurs registres internes. Étant donné que ces registres ne sont pas rendus publiques et ne peuvent donc pas être inspectés, cela impose le fait de faire confiance a ces banques et à leurs infrastructures souvent dépassées.

La technologie blockchain présente un potentiel disruptif envers non seulement le marché mondial des devises mais également l'entité de l'industrie bancaire, de par le fait qu'elle permet de se débarrasser des intermédiaires en les remplaçant par un système sans frontière, qui ne nécessite pas de relation de confiance et totalement transparent, facilement accessible pour n'importe qui.

La blockchain peut potentiellement permettre des transactions moins chères et plus rapides, accroître l'accès au capital, offrir une sécurité supérieure pour les données, appliquer des accords ne nécessitant pas de relation de confiance via les contrats intelligents, rendre la contractualisation plus fluide, et plus encore.

De plus, grâce à la nature innovante de la blockchain, la manière dont les nouvelles structures financières peuvent interagir entre elles peut potentiellement conduire à de tout nouveaux types de services financiers.


Quels sont les principaux avantages de la blockchain pour les secteurs bancaire et financier?

  • La Sécurité: les architectures basées sur la blockchain éliminent les points défaillance uniques et réduisent également le besoin de transmettre des données à des intermédiaires.
  • Transparence : Blockchain normalise les processus de partage et crée une source de vérité unique pour tous les participants du réseau.
  • La confiance: les registres transparents permettent aux différentes parties de collaborer et de conclure des accords plus facilement.
  • Programmabilité: la blockchain permet une automatisation fiable des processus commerciaux grâce à la création et à l'exécution de contrats intelligents.
  • Confidentialité: Les technologies de protection des données privées rendues possibles par la blockchain permettent de partager des données de manière sélective entre plusieurs partenaires commerciaux.
  • La Performance: les réseaux sont conçus pour supporter un grand nombre de transactions tout en supportant l'interopérabilité entre les différentes chaînes, créant ainsi un réseau interconnecté de blockchains.


L'envoi rapide de fonds grâce à la blockchain

L'envoi de fonds dans le système bancaire actuel se révèle être un processus long et coûteux, à la fois pour les banques et leurs clients, et peuvent nécessiter des vérifications additionnelles. A l'ère de la connectivité instantanée, le système bancaire parfois dépassé n'a pas su se tenir au niveau du reste des développements technologiques.

La technologie blockchain fournit un moyen de paiement plus rapide avec des frais moindres, disponible à toute heure, sans frontières, le tout avec les même garanties de sécurité qu'offre le système actuel.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous vous recommandons de lire notre article Cas d'Utilisation de la Blockchain: les paiements .


La collecte de fonds directe via la blockchain

Historiquement, les entrepreneurs qui cherchaient à récolter de l'argent dépendaient de financiers extérieurs, comme les business angels, les investisseurs capital-risque ou les banquiers. Il peut s'agir d'un processus rigoureux exigeant de longues négociations sur la valorisation, le partage des capitaux, la stratégie de l'entreprise et bien d'autres sujets.

Les Initial Coin Offerings (ICO) et les Initial Exchange Offerings (IEO) offrent aux projets émergents l'opportunité de collecter des fonds sans l'intervention d'une banque ou d'autres institutions financières. Rendues possibles grâce à la blockchain, les ICOs permettent aux entreprises de vendre des tokens en échange de fonds dans l'hypothèse que les tokens génèreront un gain en retour pour les investisseurs. Traditionnellement, les banques facturent des frais démesurés pour entreprendre les titrisations d'un business et les Initial Public Offerings (IPO), mais la technologie blockchain permet d'éviter ces frais imposants.

Il est important de noter que, bien que les ICO aient le potentiel de démocratiser la collecte de fonds, elles impliquent également plusieurs problématiques. La relative facilité de mise en place d'une ICO a permis aux projets de collecter des sommes importantes sans aucune exigence formelle ou concrète les incitant à tenir réellement leurs promesses. Le marché des ICO reste dans sa majorité non réglementé et, en tant que tel, comporte un risque financier important pour les investisseurs potentiels.


La tokenisation d'actifs sur la blockchain

L'achat et la vente de titres et d'autres actifs, tels que des actions, des obligations, des marchandises, des devises, et des produits dérivés nécessitent un effort complexe et coordonné entre les banques, les courtiers, les maisons de compensation et les échanges. Non seulement ce processus doit être efficace, mais il doit également être précis et la complexité ajoutée correspond directement à une augmentation du temps et des coûts.

La technologie de la Blockchain simplifie ce processus en fournissant une couche de base technologique qui permet la tokenisation facile de tous les types d'actifs. Comme la plupart des actifs financiers sont achetés et vendus numériquement par le biais de courtiers en ligne, le fait de les virtualiser sur une blockchain semble être une solution pratique pour toutes les personnes impliquées. 

Certaines entreprises innovantes du secteur de la blockchain étudient la tokenisation des actifs du monde réel, tels que l'immobilier, l'art et les marchandises. Cela ferait évoluer le transfert de propriété d’actifs qui possèdent une valeur réelle, en un processus bon marché et pratique. Cela ouvrirait également de nouvelles voies pour les investisseurs à capital limité en leur permettant d'acheter la propriété fractionnelle d'actifs coûteux - des produits d'investissement qui leur auraient été indisponibles auparavant. 


Le prêt de fonds via la blockchain

Les banques et les autres organismes de crédit ont monopolisé le secteur du prêt, leur permettant d'offrir des prêts à des taux d'intérêt relativement élevés, et de restreindre l'accès au capital en fonction de scores de crédit. Cela rend le processus d'emprunt long et coûteux. Bien que les banques aient l'avantage, une partie du fonctionnement de l''économie dépend du fait que les banques fournissent les fonds nécessaires pour des articles plus coûteux, par exemple des voitures et des maisons. 

La technologie blockchain permet à quiconque dans le monde de participer à un nouveau type d'écosystème de prêt, qui fait partie du mouvement souvent appelé Finance décentralisée (DeFi). Afin de créer un système financier plus accessible, la DeFi vise à intégrer toutes les applications financières au sein de blockchains.  

Le prêt de fonds en pair à pair, rendu possible par la blockchain, permet à quiconque d'emprunter ou de prêter des fonds de manière simple, sécurisée, peu coûteuse et sans restriction arbitraire. Avec un écosystème de prêts plus compétitifs, les banques se verront forcées d'offrir de meilleurs termes à leur clients.


L'impact de la blockchain sur le commerce financier international

L'engagement dans le commerce international est extrêmement complexe en raison d'un grand nombre de règles et de règlements internationaux imposés aux importateurs et exportateurs. Le suivi des marchandises et leur déplacement à travers chaque étape requièrent encore des processus manuels, accompagnés de documents et de livres comptables écrits à la main.

La technologie blockchain permet aux financiers de fournir un plus haut niveau de transparence grâce à un livre commun qui suit avec précision les marchandises qui se déplacent à travers le monde. En simplifiant et en rationalisant le monde complexe de la finance commerciale, la technologie blockchain peut permettre aux importateurs, exportateurs et aux autres entreprises d'économiser beaucoup de temps et d'argent.


Des accords plus sûrs grâce aux contrats intelligents

L'essence d'un contrat, c'est de protéger les personnes et les entreprises lorsqu'elles concluent des accords, mais cette protection est assuré en échange d'un coût élevé. En raison de la complexité des contrats, le processus de création d'un contrat nécessite beaucoup de travail manuel de la part des experts juridiques.

Les contrats intelligents permettent l'automatisation des accords au travers d'un code déterministe qui fonctionne sur la blockchain. L'argent peut rester en sécurité et n'est libéré que lorsque certaines conditions de l'accord sont remplies. 

Les contrats intelligents réduisent considérablement l'élément de confiance nécessaire à la conclusion d'un accord et minimisent donc les risques des accords financiers ainsi que les chances de se retrouver devant les tribunaux.


Intégrité et sécurité des données grâce à la blockchain

Le partage de données avec des intermédiaires de confiance comporte toujours un risque de compromission des données. De plus, de nombreuses institutions financières utilisent encore des méthodes de stockage sur papier, ce qui augmente considérablement les coûts de conservation des enregistrements. 

La technologie blockchain permet de rationaliser les processus qui automatisent la vérification et le rapport des données, de numériser les données KYC/AML et les historiques de transactions. Elle permet aussi l'authentification en temps réel des documents financiers. Cela aboutit sur une réduction des risques opérationnels et des risques de fraude et réduit le coût de traitement des données pour les institutions financières.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous vous recommandons de lire notre article Cas d'Utilisation de la Blockchain: l'Identité .


Pour conclure

L'industrie bancaire et financière est l'un des secteurs qui sera le plus impacté par les innovations de la blockchain. Les cas d'utilisation potentielle sont nombreux, des transactions en temps réel à la tokenisation des actifs et des prêts, aux échanges internationaux plus fluides, ainsi qu'aux accords numériques plus robustes, et cette liste n'est pas exhaustive. 

La résolution des obstacles technologiques et la compatibilité avec les réglementations, requis pour réaliser pleinement le potentiel de cette nouvelle infrastructure financière, ne semblent être qu'une question de temps. 

L'établissement d'une architecture bancaire et financière sur une couche de base dont les fondation sont la transparence, la suppression des frontières et la non-nécessité de confiance, est susceptible d'être très efficace pour ouvrir la voie à une économie plus ouverte et interconnectée.

Loading