Qu'est-ce que le Staking?

Partager
Copied to clipboard!
Qu'est-ce que le Staking?
Ecoutez cet article
00:00 / 00:00

Le terme staking (littéralement "empiler") désigne le processus de rétention et de verrouillage de fonds dans un portefeuille crypto pour assister les opération d'un réseau blockchain. Essentiellement, cela consiste à bloquer une quantité d'une crypto-monnaie pour recevoir des récompenses. Dans la plupart des cas, le procédé repose sur le fait que les utilisateurs prennent part aux activités de la blockchain au travers d'un portefeuille crypto personnel comme, par exemple, Trust Wallet.

Le concept du staking est étroitement lié au mécanisme Proof of Stake (PoS). Il est utilisé dans de nombreuses blockchains basées sur le PoS, ou l'une de ses nombreuses variantes.


Quelle est l'origine du Proof of Stake ?

Sunny King et Scott Nadal furent probablement les premiers à présenter les idées du Proof of Stake et de mise en jeu (staking), en 2012. Ils décrivaient Peercoin comme une crypto-monnaie PoS innovante. Cette dernière était basée sur un mécanisme hybride PoW/PoS mais a progressivement mis l'accent sur le Proof Work (PoW). Cela a permis aux utilisateurs de miner et de soutenir le projet à ses débuts, sans être entièrement dépendants d'un système PoS.

En 2014, Daniel Larimer a développé le mécanisme de Delegated Proof of Stake (DPoS) (Preuve d'enjeu déléguée) qui a été utilisé pour la première fois dans le réseau Bitshares, à noter que d'autres crypto-monnaies ont adopté le même modèle. Par la suite, Larimer fut également le créateur de Steem ainsi que d'EOS, qui adoptent également le modèle DPoS.

Le DPoS permet aux utilisateurs d'engager leurs fonds en tant que pouvoir électoral, qui est utilisé pour élire un certain nombre de délégués. Par la suite, les délégués élus gèrent les opérations de la blockchain au nom de leurs électeurs, assurant la sécurité et le consensus. De plus, les parties prenantes sont en mesure de pratiquer le staking avec leurs coins, pour recevoir des récompenses périodiques en fonction des fonds qu'ils possèdent et vérouillent.

Le modèle DPoS tend à réduire la latence et à augmenter la vitesse d'un réseau (c'est-à-dire qu'il peut effectuer plus de transactions par seconde). En grande partie parce qu'il permet d'obtenir un consensus avec un nombre inférieur de noeuds de validation. Cela dit, il entraîne généralement un degré de décentralisation inférieur puisque les utilisateurs dépendent d'un groupe de noeuds choisis.


Comment fonctionne le staking ?

Comme mentionné précédemment, le terme staking désigne le processus de détention et de verrouillage de fonds pour recevoir des récompenses, tout en contribuant aux opérations d'une blockchain. En tant que tel, le staking est largement utilisé sur les réseaux qui adoptent le Proof Stake (PoS) comme mécanisme de consensus, ou bien l'une de ses variantes. 

Contrairement aux blockchains Proof of Work (PoW) qui dépendent du minage pour vérifier et valider de nouveaux blocs, les chaînes PoS produisent et valident de nouveaux blocs par mise en jeu. Cela permet de produire des blocs sans utiliser de matériel informatique spécifique au minage (ASICs). Donc, au lieu de rivaliser pour le prochain bloc avec un travail de calcul lourd, les validateurs PoS sont sélectionnés en fonction du nombre de coins qu'ils s'engagent à mettre en jeu.

En général, les utilisateurs qui mettent en jeu des quantités plus importantes de coins ont une plus grande chance d'être choisis comme prochain validateur de bloc. Alors que le minage ASICs nécessite un investissement significatif dans le matériel, le staking nécessite un investissement direct (et un engagement) dans la crypto-monnaie en question. Chaque blockchain PoS possède sa devise de mise en jeu spécifique.

La production de blocs via le staking permet un degré plus élevé de scalabilité. C'est l'une des raisons pour lesquelles le réseau Ethereum va finalement migrer de PoW à PoS, dans la mise à jour Ethereum Casper .

Certaines chaînes adoptent le modèle Delegated Proof of Staking (DPoS) (Preuve de mise en jeu déléguée) qui permet aux utilisateurs de simplement signaler leur soutien via d'autres participants majeurs du réseau. En d'autres termes, un participant choisi et désigné de "confiance" va effectuer les actions au nom des utilisateurs lors d'événements décisionnels.

Les validateurs délégués (les nœuds) sont ceux qui gèrent les opérations majeures et la gouvernance globale d'un réseau blockchain. Ils participent aux processus d'atteinte du consensus et définissent les paramètres de gouvernance clés.


L'inflation du réseau

Pour certains réseaux, les récompenses liées au staking sont déterminées pas le biais d'un taux d'inflation fixe. Cela encourage les individus à utiliser leurs coins (plutôt que de simplement HODL). Ce processus amortis les coûts opérationnels du réseau pour tous les détenteurs du coin en question.

Par exemple, Stellar distribue le produit de son inflation chaque semaine aux utilisateurs qui mettent leurs coins en jeu dans un pool de staking. L'un des avantages de cette approche réside dans le fait que le réseau peut verser un taux d'intérêt fixe ou contrôlé.

Par conséquent, si un utilisateur détient et verrouille 10 000 XLM pour un an et spécifie un destinataire d'inflation sur la chaîne en signant une transaction, il peut s'attendre à une récompense de 100 XLM en retour. Cela fixerait donc un taux d'inflation équilibré de 1% sur l'année (en ignorant les intérêts combinés).

De plus, les informations sont disponibles à tous les utilisateurs du réseau qui décident de s'engager ou non dans le staking. Ce mécanisme peut encourager la communauté à s'engager dans le processus car il fournit un calendrier de récompense prévisible plutôt qu'une chance probabiliste de recevoir une récompense de blocs.


Les pools de staking

Un pool de staking est créé lorsque plusieurs détenteurs de coins rassemblent leurs ressources pour augmenter leurs chances de valider des blocs et ainsi de recevoir des récompenses. Ils combinent leur pouvoir de staking et partagent les éventuelles récompenses de bloc proportionnellement à leur contribution individuelle.

Les Pools sont pertinents dans les réseaux où la barrière à l'entrée, qu'elle soit technique ou financière, est relativement élevée. De manière générale, les pools nécessitent une configuration, une maintenance et un développement significatifs. De ce fait, de nombreux fournisseurs de pool facturent une redevance, dénombrée en pourcentage des récompenses de staking distribuées aux participants.

En dehors de cela, les pools peuvent également offrir une flexibilité supplémentaire en ce qui concerne les délais de retrait, les délais de désengagement et les compte à petits montants sur le réseau. Par conséquent, les nouveaux utilisateurs sont encouragés à participer, car cela entraîne une meilleure décentralisation du réseau.


Le staking froid

Le staking froid est une terminologie qui fait référence au processus de mise en jeu sur un portefeuille crypto n'étant pas connecté à internet, c'est-à-dire un portefeuille matériel. Les réseaux qui incluent le staking froid permettent aux utilisateurs qui le souhaitent de pratiquer le staking tout en gradant leurs fonds sécurisés. Cependant, si le détenteur déplace ses coins hors du stockage froid, il cessera de recevoir des récompenses. Cette méthode est particulièrement utile pour les détenteurs de grosses quantités de coins, car elle leur assure une protection maximale de leurs fonds tout en leur permettant de continuer de prendre part au réseau.


Pour conclure

Avec de plus en plus d'options et de possibilités pour les utilisateurs de participer financièrement au consensus et à la gouvernance des blockchains, le développement du staking diminuera probablement les obstacles à l'entrée dans l'écosystème des crypto-monnaies. Binance est impatient de soutenir les blockchains alimentées par le Proof Stake et permettra aux utilisateurs de pratiquer le staking et de gagner des récompenses directement sur Binance.com.


Le Staking sur Binance

Binance permet maintenant le staking pour plusieurs coins PoS, dont Stellar (XLM), Algorand (ALGO), NEO (GAS), Ontology (ONG), VeChain (VTHO), Tron (BTT),  Komodo (KMD), Stratis (STRAT), et Qtum (QTUM). Il vous suffit de détenir ces coins sur Binance pour pouvoir commencer instantanément à gagner des récompenses, et ce dès aujourd'hui !

Loading