L'indicateur MACD expliqué

Partager
Copied to clipboard!
Ecoutez cet article
00:00 / 00:00

La divergence et convergence des moyennes mobiles (en anglais Moving Average Convergence Divergence, MACD) est un indicateur de type oscillateur largement utilisé par les traders dans le cadre de l'analyse technique (AT). La MACD est un outil de suivi des tendances qui utilise les moyennes mobiles pour déterminer le momentum d'une action, d'une crypto-monnaie ou d'un autre actif que l’on peut trader.

Développé par Gerald Appel à la fin des années 1970, l’indicateur de divergence et convergence des moyennes mobiles suit les fluctuations de prix  déjà survenus et relève donc de la catégorie des indicateurs “tardifs” (qui fournissent des signaux basés sur les prix ou les données passés). Le MACD peut être utile pour mesurer l’élan du marché et les tendances de prix possibles et est utilisé par de nombreux tradeurs pour repérer notamment des points d’entrée et de sortie potentiels.

Avant de plonger dans les mécanismes du MACD, il est important de comprendre le concept de moyennes mobiles. Une moyenne mobile (MA) est simplement une ligne qui représente la valeur moyenne des données précédentes pendant une période prédéfinie. Dans le contexte des marchés financiers, les moyennes mobiles sont parmi les indicateurs les plus populaires pour l'analyse technique (AT) et peuvent être séparées en deux catégories différentes: les moyennes mobiles simples (MMS ou SMA pour Simple Moving Average en anglais) et les moyennes mobiles exponentielles (MME ou EMA pour Exponential Moving Average en anglais). Alors que les SMA pondèrent toutes les entrées de données de manière égale, les EMA accordent plus d'importance aux valeurs de données les plus récentes (nouveaux prix).


Comment fonctionne MACD

L'indicateur MACD est généré en soustrayant deux moyennes mobiles exponentielles (EMA) pour créer la ligne principale (la ligne MACD), qui est ensuite utilisée pour calculer une autre EMA qui représente la ligne de signal.

De plus, il existe aussi l'histogramme MACD, calculé en fonction des différences entre ces deux lignes. L'histogramme, aux côtés des deux autres lignes, fluctue au-dessus et au-dessous d'une ligne centrale, également appelée ligne zéro.

Ainsi, l’indicateur MACD se compose de trois éléments se déplaçant autour de la ligne zéro:

  • La ligne MACD (1): qui aide à déterminer le momentum à la hausse ou à la baisse (tendance du marché). Il est calculé en soustrayant deux moyennes mobiles exponentielles (EMA).

  • La ligne de signal (2): une EMA de la ligne MACD (généralement une EMA sur 9 périodes). L'analyse combinée de la ligne de signal avec la ligne MACD peut être utile pour repérer les inversions potentielles ou les points d'entrée et de sortie.

  • Histogramme (3): représentation graphique de la divergence et de la convergence de la ligne MACD et de la ligne de signal. En d'autres termes, l'histogramme est calculé en fonction des différences entre ces deux lignes.

L'indicateur MACD expliqué



La ligne MACD

En général, les moyennes mobiles exponentielles sont mesurées en fonction des prix de clôture d'un actif et les périodes utilisées pour calculer les deux EMA sont généralement définies sur la base de 12 périodes (plus rapide) et de 26 périodes (plus lente). La période peut être configurée de différentes manières (minutes, heures, jours, semaines, mois), mais cet article se concentrera sur les réglages en journalier (daily en anglais). Néanmoins, l'indicateur MACD peut être personnalisé pour s'adapter à différentes stratégies de trading.

En supposant que les intervalles de temps sont standards, la ligne MACD elle-même est calculée en soustrayant l'EMA de 26 jours de l'EMA de 12 jours.

Ligne MACD =  EMA 12 jours - EMA 26 jours

Comme mentionné, la ligne MACD oscille donc au-dessus et en dessous de la ligne zéro, et c’est ce qui signale les croisements de la ligne médiane, indiquant aux traders quand les EMA de 12 et 26 jours changent de position relative.


La ligne de signal

Par défaut, la ligne de signal est calculée à partir d'une EMA de 9 jours par rapport à la ligne principale et fournit ainsi des informations supplémentaires sur ses mouvements précédents.

Ligne de signal = 9d EMA de la ligne MACD

Bien que cela ne soit pas toujours précis, lorsque la ligne MACD et la ligne de signal se croisent, ces croisements sont généralement considérés comme des signaux d'inversion de tendance, en particulier lorsqu'ils se produisent aux extrémités du graphique MACD (très au-dessus ou très au-dessous de la ligne zéro).


L'histogramme MACD

L'histogramme n'est rien d'autre qu'un enregistrement visuel des mouvements relatifs de la ligne MACD et de la ligne de signal. Il est simplement calculé en soustrayant l'un de l'autre:

Histogramme MACD = ligne MACD - ligne de signal

Toutefois, au lieu d’ajouter une troisième ligne mobile, l’histogramme est constitué d’un graphique à barres, ce qui en facilite la lecture et l’interprétation. Notez que les barres de l'histogramme n'ont rien à voir avec le volume de négociation de l'actif.


Paramètres MACD

Comme indiqué précédemment, les paramètres par défaut pour la MACD sont basés sur les EMA de 12, 26 et 9 périodes, et donc la MACD correspondant (12, 26, 9). Cependant, certains analystes techniques et chartistes modifient les périodes afin de créer un indicateur plus sensible. Par exemple, une MACD (5,35,5) est souvent utilisé sur les marchés financiers traditionnels avec des délais plus longs, tels que des graphiques hebdomadaires ou mensuels.

Il convient de noter qu’en raison de la forte volatilité des marchés des crypto-monnaies, il peut être risqué d’augmenter la sensibilité de l’indicateur MACD, car il en résultera probablement davantage de faux signaux et d’informations trompeuses.


Comment lire les graphiques MACD

Comme son nom l'indique, l'indicateur de “divergence et convergence des moyennes mobiles” suit les relations entre les moyennes mobiles et la corrélation entre les deux lignes peut être décrite comme convergente ou divergente. Convergente lorsque les lignes gravitent l'une vers l'autre et divergente lorsqu'elles se séparent.

Néanmoins, les signaux pertinents de l'indicateur MACD sont liés aux croisements, qui se produisent lorsque la ligne MACD se croise au-dessus ou au-dessous de la ligne médiane (croisements pour la ligne médiane), ou au-dessus ou au-dessous de la ligne de signal (croisements pour la ligne de signal).

Gardez à l'esprit que ces croisements de ligne de repère et de ligne de signal peuvent se produire plusieurs fois, produisant régulièrement de nombreux signaux faux et compliqués à interpréter, notamment en ce qui concerne les actifs volatils, tels que les crypto-monnaies. Par conséquent, il ne faut pas compter uniquement sur l'indicateur MACD.


Croisements au centre

Les croisements de la ligne centrale se produisent lorsque la ligne MACD se déplace sur la zone positive ou négative. Lorsqu'il passe au-dessus de la ligne médiane, la valeur MACD positive indique que l'EMA sur 12 jours est supérieure à celle sur 26 jours. En revanche, une MACD négative apparaît lorsque la ligne MACD passe en dessous de la ligne médiane, ce qui signifie que la moyenne sur 26 jours est supérieure à celle sur 12 jours. En d'autres termes, une ligne MACD positive suggère un plus fort élan à la hausse, tandis qu'une ligne négative peut indiquer une plus forte tendance à la baisse.


Croisement avec la ligne de signal

Lorsque la ligne MACD dépasse la ligne de signal, les traders l’interprètent souvent comme une opportunité d’achat potentielle (point d’entrée). En revanche, lorsque la ligne MACD passe sous la ligne de signal, les traders ont tendance à considérer cela comme une opportunité de vente (point de sortie).

Bien que les croisements de signaux puissent être utiles, ils ne sont pas toujours fiables. Il est également utile de bien étudier où ils se situent dans le graphique afin de minimiser les risques. Par exemple, si le croisement signale un achat mais que l'indicateur de ligne MACD est inférieur à la ligne médiane (négatif), les conditions du marché peuvent toujours être considérées comme baissières. À l'inverse, si un croisement avec la ligne de signal indique un point de vente potentiel, mais que l'indicateur de ligne MACD est positif (au-dessus de la ligne zéro), les conditions du marché resteront probablement optimistes (vers une hausse). Dans un tel scénario, le fait de suivre le signal de vente peut donc comporter plus de risques (compte tenu de la tendance la plus large).


MACD et divergences de prix

En plus des croisements entre la ligne centrale et la ligne de signal, les diagrammes MACD peuvent également fournir des indications par le biais de divergences entre le diagramme MACD et l’action du prix de l’actif.

Par exemple, si l'action des prix d'une crypto-monnaie créée un haut plus élevé alors que la MACD crée un haut plus bas, nous aurions une divergence baissière, ce qui indiquerait qu'en dépit de la hausse des prix, le momentum (pression d'achat) n'est pas aussi fort qu'auparavant. Les divergences baissières sont généralement interprétées comme des opportunités de vente car elles ont tendance à précéder les inversions de prix.

Au contraire, si la ligne MACD forme deux bas plus hauts qui correspondent à deux bas plus bas sur le prix des actifs, on considère alors qu’il y a une divergence haussière, ce qui suggère que malgré la baisse des prix, la pression d'achat est plus forte. Les divergences haussières ont tendance à précéder les renversements de prix, indiquant potentiellement un plancher (bottom en anglais) à court terme (d'une tendance baissière à une tendance haussière).


Pour conclure

En ce qui concerne l’analyse technique, l’oscillateur de divergence et de convergence des moyennes mobiles est l’un des outils les plus utiles qui soient. Non seulement parce qu'il est relativement facile à utiliser, mais aussi parce qu'il est très efficace pour identifier à la fois les tendances et la dynamique du marché.

Cependant, comme la plupart des indicateurs d’assistance technique, la MACD n’est pas toujours précis et peut générer de nombreux faux signaux ou des signaux trompeurs, en particulier en ce qui concerne les actifs volatils ou lors d’une action des prix avec une tendance peu prononcée ou en cas de déplacement latéral (range). Par conséquent, de nombreux traders utilisent la MACD avec d'autres indicateurs, tels que l'indicateur RSI, afin de réduire les risques et de mieux confirmer les signaux.

Loading