La Méthode de Wyckoff

Partager
Copied to clipboard!
La Méthode de Wyckoff
Ecoutez cet article
00:00 / 00:00

Sommaire

 

Qu'est-ce que la méthode de Wyckoff ?

La méthode Wyckoff a été développée par Richard Wyckoff au début des années 1930. Elle consiste en une série de principes et de stratégies initialement conçus pour les traders et investisseurs. Wyckoff a consacré une partie significative de sa vie à l'enseignement, et ses travaux impactent encore une grande partie de l'analyse technique (TA) moderne. Alors que la méthode de Wyckoff était initialement axée sur les cours des actions, elle est maintenant appliquée à toutes sortes de marchés financiers.

Une partie importante des travaux de Wyckoff fut inspirée des méthodes de trading d'autre traders à succès (Jesse L. Livermore en particulier). Aujourd'hui, Wyckoff est tenu en haute estime, au même niveau que d'autres figures notables tels que Charles H. Dow et Ralph N. Elliott.

Wyckoff a fait des recherches approfondies, qui ont conduit à la création de plusieurs théories et techniques de trading. Cet article donne un aperçu de son travail. La discussion inclut :

  • Les trois lois fondamentales;

  • Le concept du Composite Man;

  • Une méthodologie pour analyser les graphiques (Les Schémas de Wyckoff);

  • Une approche du marché en 5 étapes.

Wyckoff a également développé des tests d'achat et de vente spécifiques, ainsi qu'une méthode unique de d'analysique graphique basée sur les graphiques Point and Figure (P&F). Alors que les tests aident les traders à repérer de meilleures entrées, la méthode P&F est utilisée pour définir des cibles de trading. Cependant, cet article ne se penchera pas sur ces deux sujets.

 

Les trois lois de Wyckoff

La loi de l'Offre et de la Demande

La première loi stipule que les prix augmentent lorsque la demande est supérieure à l'offre, et qu'ils baissent lorsque le contraire est vrai. C'est l'un des principes les plus fondamentaux des marchés financiers et cela n'est certainement pas exclusif au travail de Wyckoff. Nous pouvons représenter la première loi avec trois équations simples:

  • Demande > Offre = Hausse du prix

  • Demande < Offre = Baisse du prix

  • Demande = Offre = Pas de changement de prix significatif (faible volatilité)

En d'autres termes, la première loi Wyckoff suggère qu'un excès de demande sur l'offre entraîne une hausse des prix parce qu'il y a plus de personnes acheteuses que vendeuses, mais dans une situation où il y a plus de ventes que d'achats, l'offre dépasse la demande, ce qui entraîne une baisse du prix.

De nombreux investisseurs qui suivent la méthode Wyckoff comparent les mesures de prix et les barres de volume comme moyen de mieux visualiser la relation entre l'offre et la demande, ce qui donne souvent des aperçus sur les prochains mouvements du marché.

La loi de la Cause et de l'Effet

Cette seconde loi stipule que les différences entre l'offre et la demande ne sont pas aléatoires. Au lieu de cela, elles viennent après des périodes de préparation, à la suite d'événements spécifiques. Dans les termes de Wyckoff, une période d'accumulation (cause) conduit finalement à un tendance haussière (effet). En revanche, une période de distribution (cause) aboutit à une tendance à la baisse (effet).

Wyckoff a appliqué une technique d'analyse graphique unique pour estimer les effets potentiels d'une cause. En d'autres termes, il a créé des méthodes de définition de cibles de trading basées sur les périodes d'accumulation et de distribution. Cela lui a permis d'estimer l'extension probable d'une tendance de marché après avoir rompu avec une zone de consolidation ou une zone de trading (TR).

La loi de l'Effort vs. le Résultat

La troisième loi de Wyckoff stipule que les changements dans le prix d'un actif sont le résultat d'un effort, représenté par le volume de trading. Si l'action des prix est en harmonie avec le volume, il y a une bonne chance que la tendance se poursuive. Mais si le volume et le prix divergent de manière significative, la tendance du marché risque de s'arrêter ou de changer de direction.

Par exemple, imaginez que le marché Bitcoin commence à se consolider avec un volume très élevé après une longue tendance à la baisse . Le volume élevé indique un gros effort, mais les mouvement latéraux (faible volatilité) suggèrent un petit résultat. Il y a donc beaucoup de Bitcoins changeant de mains, mais pas de baisse de prix significative. Une telle situation pourrait indiquer que la tendance à la baisse est peut-être terminée, et qu'une inversion de tendance est proche.

 

The Composite Man - L'Homme Composite

Wyckoff a créé l'idée du Composite Man (ou Composite Operator) comme une identité imaginaire du marché. Il sugère que les investisseurs et les traders étudient le marché boursier comme si une entité unique le contrôlait. Cela leur permettrait ainsi de mieux suivre les tendances du marché.

En substance, le Composite Man représente les plus grands acteur (faiseurs de marché), tels que les riches individus et les investisseurs institutionnels. Il agit toujours dans son propre intérêt pour s'assurer qu'il puisse acheter à bas prix et vendre à un prix supérieur.

Le comportement du Composite Man s'inscrit à l'encontre de la majorité des petits investisseurs, que Wyckoff a souvent observé perdre de l'argent. Mais selon Wyckoff, le Composite Man utilise une stratégie quelque peu prévisible, de laquelle les investisseurs peuvent tirer des leçons.

Utilisons le concept du Composite Man pour illustrer un cycle de marché de manière simplifiée. Un tel cycle consiste en quatre phases principales: l'accumulation, la tendance haussière, la distribution et la tendance baissière.

 

Accumulation

Le Composite Man accumule des actifs avant la plupart des investisseurs. Cette phase est généralement marquée par un mouvement latéral (ni baissier, ni haussier). L'accumulation est effectuée progressivement pour éviter que le prix ne change de manière significative.

Tendance haussière

Quand le Composite Man détient suffisamment d'actions, et que la force de vente est épuisée, il commence à pousser le marché en hausse. Naturellement, la tendance émergente attire plus d'investisseurs, entraînant une hausse de la demande.

Il peut y avoir plusieurs phases d'accumulation pendant une tendance haussière. Nous pouvons les appeler phases de re-accumulation, où la tendance haussière général se met temporairement en pause et se consolide pendant un certain temps, avant de poursuivre son mouvement ascendant.

Au fur et à mesure que le marché continue sa hausse, d'autres investisseurs sont encouragés à acheter. Sur la dernière phase, le grand public (ou du moins une foule élargie) se joint et s'implique au marché, généralement attiré par cette hausse des prix. À ce stade, la demande est excessivement supérieure à l'offre.

Distribution

Dans cette phase, le Composite Man commence à distribuer ses parts. Il revends ses position profitables à ceux qui rejoignent le marché tardivement. Typiquement, la phase de distribution est caractérisée par un mouvement latéral qui absorbe la demande jusqu'à son épuisement.

Tendance baissière

Accolé à la phase de distribution, se trouve le renversement du marché, la tendance baissière . En d'autres termes, après que le Composite Man ait vendu une bonne partie de ses actions, il commence à pousser le marché à la baisse. Finalement, l'offre devient beaucoup plus grande que la demande, et la tendance à la baisse est établie.

Parallèlement à la tendance haussière, la tendance à la baisse peut également avoir des phases de re-distribution. Ce sont essentiellement des consolidations à court terme entre les grandes baisses de prix. Elles peuvent également inclure des Dead Cat Bounces  (littéralement, des "sauts de chat mort") ou ce que l'on appelle des "Bull Traps" (des pièges à taureaux), où certains acheteurs sont pris au piège, en espérant une inversion de tendance qui n'arrive pas. Quand la tendance à la baisse est finalement terminée, une nouvelle phase d'accumulation commence.

 

Les Schémas de Wyckoff

Les schémas d'Accumulation et de Distribution sont probablement la partie la plus populaire du travail de Wyckoff- du moins au sein de la communauté des crypto-monnaies. Ces modèles établissent les phases d'Accumulation et de Distribution en plus petites sections. Les sections sont divisées en cinq Phases (A à E), accompagnées de multiples "Evénements de Wyckoff", qui sont décrits brièvement ci-dessous.

 

Schéma d'Accumulation

Schéma d'accumulation de la méthode de Wyckoff

Phase A

La force de vente diminue, et la tendance baissière commence à ralentir. Cette phase est généralement marquée par une augmentation du volume de trading. Le support préliminaire (PS) indique que certains acheteurs se dévoilent, mais ils ne sont encore pas assez nombreux pour stopper cette tendance à la baisse.

Le Selling Climax (SC; Point Culminant des ventes) se forme suite à une force vendeuse intense alors que les investisseurs capitulent. Il est souvent accompagné d'une grande volatilité, où le panic selling — la vente en panique — induit des grandes bougies ainsi que de grandes mèches. La baisse vertigineuse se renverse vite en remontée ou Automatic Rally (AR; un ralliement automatique), l'offre excessive étant absorbée par les acheteurs. En général, la zone de trading (TR pour Trading Range) d'un Schéma D'Accumulation est définie en tant que l'espace séparant le plus bas SC et le plus haut AR.

Comme le nom le suggère, le Secondary Test (ST; second test) se produit lorsque le marché tombe à nouveau près de la région SC, testant si la tendance à la baisse est vraiment terminée ou non. À ce stade, le volume de trading et la volatilité du marché tendent à être inférieurs. Bien que le ST forme souvent un nouveau plus bas par rapport au SC, cela n'est pas toujours le cas.

Phase B

En se basant sur la Loi de la Cause et de l'Effet de Wyckoff, la Phase B peut être vue comme la Cause qui induit un Effet.

En substance, la Phase B est une étape de consolidation pendant laquelle le Composite Man accumule le plus possible d'actifs. Pendant cette étape, le marché tends à tester à la fois les niveaux de résistance et de support de la zone de trading (TR).

Il peut y avoir plusieurs tests secondaires (ST) pendant la phase B. Dans certains cas, ils peuvent produire de nouveaux plus hauts (bull traps) et de nouveaux plus bas (bear traps) en relation avec le SC et le AR de la Phase A.

Phase C

Une phase C d'Accumulation typique contient ce qu'on appelle un Ressort (Spring) . Elle agit souvent comme le dernier bear trap avant que le marché ne commence à produire des points bas plus élevés. Au cours de la phase C, le Composite Man veille à ce que l'offre sur le marché soit minimale, c'est-à-dire les éventuels vendeurs aient déjà vendu.

Le Ressort casse souvent les niveaux de support pour sortir les traders et tromper les investisseurs. On peut décrire cela comme une ultime tentative d'acheter des actions à un prix sous-côté avant que la tendance haussière débute. Les bear traps incitent les petits investisseurs à abandonner leurs positions. 

Dans certains cas, cependant, les niveaux de support parviennent à tenir, et le Ressort ne se produit tout simplement pas. En d'autres termes, il peut y avoir des schémas d'Accumulation qui présentent tous les éléments caractéristiques à l'exception du ressort. Pourtant, le schéma global continue d'être valable.

Phase D

La Phase D représente la transition entre la Cause et l'Effet. Elle se situe entre la zone d'Accumulation (Phase C) et la sortie de la zone de trading (Phase E). 

Typiquement, la Phase D se distingue par une augmentation significative du volume de trading et de la volatilité. Elle possède généralement un ou plusieurs Last Point Support (LPS; Dernier point de support),  créant un plus haut bas avant que le marché continue sa course haussière. Le LPS précède souvent une rupture des niveaux de résistance, qui crée à son tour des nouveaux plus hauts. Cela entraîne ensuite des Signs of Strenght (SOS; Signes de Force), déterminés par le fait que les précédents niveaux de résistances deviennent les nouveaux niveaux de support.

Malgré la terminologie quelque peu confuse, il peut y avoir plus d'un LPS pendant la phase D. Ils sont souvent accompagnés de volumes de trading augmentés tout en testant les nouvelles lignes de support. Dans certains cas, le cours du prix peut se retrouver dans une petite zone de consolidation avant de casser efficacement la zone de trading étendue et de passer à Phase E.

Phase E

La phase E est la dernière étape d'un schéma d'Accumulation. Elle est marquée par une rupture évidente de la zone latérale de trading, causée par une demande accrue du marché. C'est alors que la tendance haussière démarre.


Schéma de Distribution

En substance, le système de distribution fonctionne de la manière inversée par rapport à l'Accumulation, mais avec une terminologie légèrement différente.


Schéma de distribution de la méthode de Wyckoff

 

Phase A

La première phase se produit quand une tendance haussière établie commence à ralentir en raison de la demande décroissante. Le Preliminary Supply (PSY; réserve préliminaire) suggère que la force de vente commence à s'afficher, bien que toujours pas assez forte pour arrêter le mouvement ascendant. Le Buying Climax (BC; Sommet des Achats) est ensuite formé par une activité d'achat intense. Ceci est généralement causé par des traders inexpérimentés qui achètent en se basant sur leurs émotions. 

Par la suite, le mouvement haussier fort provoque une réaction automatique (AR), car la demande excessive est absorbée par les faiseurs de marché. En d'autres termes, le Composite Man commence à distribuer ses avoirs aux acheteurs tardifs. Le test secondaire (ST) se produit lorsque le marché revisite la région av. , formant souvent un sommet plus bas.

Phase B

La phase B d'une distribution agit comme zone de consolidation (Cause) qui précède une tendance à la baisse (Effet). Pendant cette phase, l'Homme Composite vend progressivement ses actifs, absorbe et affaiblit la demande du marché. 

Habituellement, les bandes supérieures et inférieures de la zone latérale de trading sont testées à plusieurs reprises, ce qui peut inclure des pièges à court terme (Bull et Bear traps). Parfois, le marché va dépasser le niveau de résistance créé par la BC, ce qui entraîne un ST qui peut également être appelé Upthrust (UT; poussée).

Phase C

Dans certains cas, le marché présentera un dernier Bull trap après la période de consolidation. On le nomme Upthrust After Distribution (UTAD; poussée d'après distribution). Cela constitue, fondamentalement, le contraire d'un Ressort d'Accumulation.

Phase D

La phase D d'une distribution est une image miroir de l'Accumulation. Elle a généralement un Last Point of Supply (LPSY, Dernier point de réserve) au milieu de la zone, créant un haut inférieur. De ce point, de nouveaux LPSYs sont créés - soit autour, soit en dessous de la zone de support. Un Sign of Weakness (SOW; signe de faiblesse) évident apparaît lorsque le marché brise les lignes de support par le bas.

Phase E

La dernière étape d'une distribution marque le début d'une tendance à la baisse, avec une rupture évidente en dessous de la zone de trading, causée par une forte domination de l'offre sur la demande.

 

La méthode Wyckoff fonctionne-t-elle ?

Naturellement, le marché ne suit pas toujours ces modèles avec précision. En pratique, les schémas d'Accumulation et de Distribution peuvent survenir de différentes manières. Par exemple, certaines situations peuvent avoir une Phase B beaucoup plus longue qu'attendu, de même qu'il peut exister des cas de figure où le Ressort et le test UTAD sont totallement absents.

Cependant, les travaux de Wyckoff offrent une large gamme de techniques fiables, basées sur ses nombreux principes et théories. Son travail est très certainement utile pour des milliers d'investisseurs, de traders et d'analystes à travers le monde. Par exemple, les schémas d'Accumulation et de Distribution peuvent se révéler très pratiques lorsque l'on essaye de comprendre  les cycles habituels des marchés financiers.

 

L'approche de Wyckoff en 5 étapes

Wyckoff a également développé une approche à cinq étapes du marché, basée sur ses nombreux principes et techniques, et en bref, cette approche peut être considérée comme un moyen de mettre en pratique son enseignement.

Étape 1: Déterminer la tendance.

Quelle est la tendance actuelle et où elle va-t-elle probablement aller ? Comment se portent l'offre et la demande ?

Étape 2: Déterminer la force de l'actif.

Quelle force démontre l'actif par rapport au marché ? Se comportent-ils de manière similaire ou opposée ?

Étape 3: Rechercher des actifs avec une "Cause" suffisante.

Y a-t-il suffisamment de raisons pour entrer dans une position ? La Cause est-elle suffisamment forte pour rendre les récompenses potentielles (Effets) valables face aux risques ?

Étape 4: Déterminer la probabilité du mouvement.

L'actif est-il prêt à entamer un mouvement? Quelle est sa position dans la tendance élargie ? Que suggèrent le prix et le volume ? Cette étape implique souvent l'utilisation des tests d'achat et de vente de Wyckoff.

Étape 5: Déterminez le timing de votre entrée.

La dernière étape, c'est uniquement le timing, qui consiste généralement à analyser un cours par rapport au marché général.

Par exemple, un trader peut comparer les mouvements du prix d'une action par rapport à l'indice S&P 500. Selon sa position dans son Schéma Wyckoff personnel, une telle analyse peut donner des aperçu des prochains mouvements de l'actif. Cela facilite finalement l'établissement d'une bonne entrée.

Cette méthode fonctionne notablement mieux avec des actifs dont les mouvements sont corrélés avec le marché ou l'index général. Dans les marchés de la crypto-monnaie en revanche, cette corrélation n'est pas toujours présente.

 

Pour conclure

Presque un siècle s'est écoulé depuis sa création, mais la Méthode Wyckoff est toujours utilisée à grande échelle de nos jours. Elle incarne certainement bien plus qu'un simple indicateur d'analyste technique, puisqu'elle englobe de nombreuses théories et techniques de trading.

En substance, la méthode Wyckoff permet aux investisseurs de prendre des décisions plus logiques, plutôt que d'agir en fonction de leurs émotions. Le travail étendu de Wyckoff fournit aux traders et aux investisseurs une série d'outils pour réduire les risques et augmenter leurs chances de succès. Pourtant, il n'existe pas de technique infaillible lorsqu'il s'agit d'investir. Il faut toujours se méfier des risques, particulièrement dans les marchés de la crypto-monnaie qui sont hautement volatils.

Loading