Qu'est ce que l'indicateur RSI

Partager
Copied to clipboard!
Qu'est ce que l'indicateur RSI
Ecoutez cet article
00:00 / 00:00

Qu’est-ce que le RSI ?

Avant tout, l'analyse technique (TA) consiste à prévoir les futures tendances du marché en examinant les mouvements passés. Des marchés traditionnels aux marchés de crypto-monnaie, la plupart des traders utilisent des indicateurs et des outils spécialisés pour analyser les données antérieures afin d’identifier les tendances des marchés et éventuellement prévoir les prochaines fluctuations de prix.

L'indice de force relative ou Relative Strengh Index en anglais (soit RSI en abrégé) est un indicateur d’analyse technique développé à la fin des années 1970 comme un outil permettant aux traders en bourse d’analyser l'évolution d'une action sur une période donnée. Il s’agit essentiellement d’un oscillateur de mouvement qui mesure l'ampleur des variations du prix ainsi que la vitesse (vélocité) de ces variations. Le RSI peut être un outil très utile selon le type de trading que l'on pratique et il est largement utilisé par de nombreux traders et analystes techniques.

En 1978, un ingénieur en mécanique nommé J. Welles Wilder concentra sa formation en analyse sur le trading technique. Il débuta sa carrière financière dans l'immobilier au cours des années 1960. Après que ses associés lui aient racheté les parts de sa société en 1972, il encaissa son bénéfice de 100 000 dollars et commença à négocier sur le marché des actions. Durant des années, il continua à rechercher des outils fiables permettant d’identifier les tendances rentables. En 1978, Wilder synthétise alors ses recherches et son expérience en des formules mathématiques et des indicateurs que les traders peuvent maintenant utiliser lors de leurs séances de trading. Le RSI, Relative Strength Index, était l'un de ces indicateurs.


Comment le RSI fonctionne-t-il ?

Par défaut, le RSI mesure les variations du prix d’un actif sur 14 périodes (14 jours pour les chartes quotidiennes, 14 heures pour les chartes horaires, etc.). La formule divise le gain moyen du prix au cours de cette période par la perte moyenne qu’il a subi, puis trace ce rapport sur une échelle allant de 0 à 100.

Comme déjà indiqué, le RSI est un indicateur de tendance, un type d’outil technique de trading qui mesure le taux de variation du prix. Lorsque la tendance est à la hausse, il indique que l’action est activement achetée sur le marché. Si l’élan diminue, c’est un signe que l’intérêt des traders pour l’action diminue.

Le RSI est également un indicateur d’oscillations qui permet aux traders de repérer plus facilement les conditions de marché en surachat ou en survente. Il évalue le prix de l'actif sur une échelle de 0 à 100, en prenant en compte les 14 périodes de référence (50 étant la valeur médiane). Alors qu'un indice RSI de 30 ou moins suggère que l'actif est probablement proche de son niveau le plus bas (survente), un chiffre supérieur à 70 indique que le prix de l'actif est proche de son plus haut niveau (surachat) pour cette période et va donc probablement redescendre.

Bien que les paramètres par défaut pour l’indicateur RSI soient de 14 périodes, les traders peuvent choisir demodifier ce chiffre afin d'augmenter la sensibilité (en prenant moins de périodes de référence) ou de la diminuer (avec plus de périodes). Ainsi, un RSI de 7 jours sera plus sensible aux mouvements de prix que celui qui prendra en compte 21 jours. De plus, pour les séances de trading à court terme, les traders peuvent ajuster l'indicateur RSI afin de prendre en compte les niveaux de survente et de surachat aux niveaux 20 et 80 (au lieu de 30 et 70) afin qu'il soit moins susceptible de fournir de faux signaux.


Les divergences de le RSI

En plus des valeurs de 30 et de 70 affichés par le RSI – qui peuvent potentiellement suggérer des conditions de marché en surachat ou en survente -, les traders se servent également de l’indicateur RSI pour essayer de prévoir les inversions de tendance ou pour repérer les niveaux de support et de résistance, grâce à ce que l’on appelle les divergences haussières et baissières.

Une divergence haussière est une condition de marché dans laquelle le prix d'un actif et les chiffres du RSI évoluent dans des directions opposées. Par exemple, lorsque la valeur du RSI augmente et crée des bas de plus en plus élevés (sur la courbe RSI)  alors que dans le même temps le prix baisse, créant des bas de plus en plus bas. C'est ce que l’on appelle une divergence «haussière» et indique que l’élan vers le haut se renforce malgré la tendance baissière des prix.

En revanche, les divergences baissières peuvent indiquer que, malgré une hausse du prix, le marché s’essouffle et est en perte de vitesse. Par conséquent, la valeur du RSI chute et crée des hauts de plus en plus bas tandis que le prix des actifs augmente et crée des hauts de plus en plus hauts.

Gardez toutefois à l'esprit que les divergences du RSI ne sont pas vraiment fiables en cas de forte tendance du marché. Cela signifie qu'une forte tendance à la baisse peut présenter de nombreuses divergences haussières avant que le plus bas ne soit finalement atteint. De ce fait, les divergences RSI conviennent mieux à des marchés moins volatiles (avec des mouvements latéraux ou des tendances moins marquées).


Comment utiliser le RSI ?

Plusieurs facteurs importants doivent être pris en compte quand on utilise l'indicateur d’indice de force relative (RSI), tels que les paramètres, les valeurs références (30 et 70 par exemple) et les divergences haussières et/ou baissières. Cependant, il faut toujours garder à l'esprit qu'aucun indicateur technique n'est efficace à 100% - surtout s'il est utilisé seul. En conclusion, les tradeurs devraient toujours envisager d'utiliser l'indicateur RSI en combinaison avec d'autres indicateurs afin d'éviter les faux signaux.

Loading